Accueil > Rubriques > Éclairage > La Tour Eiffel

La Tour Eiffel

La SETE (Société d’Exploitation de la Tour Eiffel) a toujours été très attentive aux performances énergétiques. La renommée de la tour est liée à son éclairage nocturne et festif. Sa consommation est le point de mire. Son objectif est d’entrer dans des niveaux de performance élevés.
La Tour est alimentée en électricité en 20 000 Volts. Sa consommation globale annuelle d’énergie est de moins de 7 GWh (en 2008). Trois types d’éclairage : celui du fonctionnement (16% de la consommation), les illuminations (7,5 %) et le scintillement (1,5%). Suivant un audit énergétique réalisé par la SETE, le traitement d’air et de chauffage serait de 34%, les éclairages 25% quant aux ascenseurs ils représenteraient 20%. Les actions menées pour diminuer l’appétit énergétique de notre tour ont été de diminuer de 5 mn le scintillement en 2008, de remplacer les lampes en 2003 de 1 KW par des 600 W pour un rendu similaire. En 2006, la SETE signe un contrat « 100% énergies renouvelables » imposant au fournisseur de produire une électricité entièrement issue d’énergies renouvelables.