Accueil > Rubriques > Hôtels / Restaurants / Spas > Le Splendor

Le Splendor

LE SPLENDOR, HOTEL DES MIRAGES.

 

L'atmosphériste Sandrine Alouf, présentée dans le nda 12 et aux travers de diverses réalisations comme l'Excelsior à Nice, Montmartre Mon Amour à Paris, nous emmène une fois de plus dans un de ses lieux plein de subtilités et de délicatesse. Le Splendor hôtel est un établissement existant de 24 chambres dans le 17ème arrondissement de Paris près du Parc Monceau. Il doit se mettre aux normes hôtelières classiques (chambre PMR...) et obtenir sa 4ème étoile. Par la même occasion, il en profite pour se refaire une beauté avec une rénovation totale.

 

La première action de l'atmosphériste est d'arrêter un thème adapté au couple de propriétaires. Comme ils aiment les spectacles et les jeux de cartes, le concept de Sandrine Alouf se met alors en place autour de la magie. Elle crée un monde féérique avec tous les meilleurs aspects de la fin du 19è et début du 20è siècle et rend hommage à Georges Méliès. Rappelons qu'il a été le maître des trucages cinématographiques. 

 

A l'accueil, un souffleur de bulles laisse entrevoir le côté merveilleux du séjour au Splendor. La montée des escaliers est fascinante voire hypnotique. On y découvre des chapeaux de magiciens en cascade, un parterre de piques, carreaux, cœurs et trèfles. Les murs d'un noir profond et scintillant rendent l'atmosphère mystérieuse.

A chaque étage du R1 au R+5, quatre chambres de 13 m2 à 17m2 environ chacune, recèlent une attraction sensationnelle. Pour leur donner la dimension désirée, Sandrine Alouf fait appel à l'Imbricateur, Henri Clément, rencontré quelques années plus tôt. Ce dernier est un as des images en relief obtenues par un procédé holographique. Un important travail d'iconographie et de proportions justes est réalisé.

Quatre thèmes sont choisis pour les têtes de lit où des affiches des années 1900 sont reproduites sous forme d'hologrammes. L'objectif est d'avoir la sensation que rien ne se passe en entrant dans la chambre. Mais avec le mouvement, tout devient enchanté, voire captivant.

 

Les thèmes

Cartes à Jouer : la magicienne manipule avec dextérité les cartes. Légères et audacieuses, elles s'envolent dans un éclat de couleurs...

 

Illusion : les repères sont perdus. Le client est happé par une large spirale au sol, des personnages apparaissent, disparaissent. Le plus surprenant : on ne se reconnaît plus tout à fait en se regardant dans le miroir.

 

Lévitation : sous les mains du magicien, l'esprit vagabonde et le corps s'envole.  Ambiance envoutante pleine de quiétude, propice au repos.

 

Magie céleste : chiromancie ou zodiaque, mystère de la divination. Un univers fantasmagorique dédié au ciel.

 

Sous les toits, au 6ème et dernier étage, se trouvent les quartiers de Georges Méliès. On y découvre son célèbre court métrage de 1902,  "Voyage dans la lune". Notons que le film est classé au patrimoine mondial du cinéma et reconnu de science fiction par l'Unesco. Le réalisateur joue dans celui-ci des effets spéciaux révolutionnaires. Les trois chambres mansardées sont dotées de grands hologrammes jouant avec l'affiche de l'œuvre. Un univers bleu nuit, un noir profond et étincelant, un gris et argent mettent le prestigieux cinéaste sur le devant de la scène.

 

A côté de la réception, dans le salon bibliothèque, petit musée de la magie, un canapé Plum des Frères Bouroullec invite à la détente. Petits et grands peuvent s'initier à des tours et lire un des nombreux ouvrages sur ce monde féérique et fabuleux que représente la magie.

Jour, nuit - nuit, jour, difficile de garder la notion du temps dans cet établissement où tout est mirage et illusion. Au sous-sol, la salle des petits déjeuners a un ciel étoilé agrémenté de suspensions en verre soufflé évoquant la pleine lune. La tête dans les étoiles, on foule un sol de carreaux de ciment dessinés spécialement.

 

Les matériaux de chez Porcelanosa, Muraspec, Osborne... sont choisis avec minutie et sont luxueux. Ils doivent faire illusion et agrandir les espaces. 

 

L'établissement connaît un grand succès. Le monde de la magie fait fonctionner le bouche à oreille et permet aux magiciens d'y séjourner.

 

Une fois de plus, l'atmosphériste a su avec brio réinterpréter de façon originale un thème qui aurait pu vite devenir grotesque et désuet. Pour Sandrine Alouf, la plus belle des satisfactions est de recevoir des compliments de la petite fille de Georges Méliès qui affirme que le projet sublime le souvenir de son grand-père.

 

--------------

 

Hôtel Splendor****

38, rue Cardinet

75017 Paris

Tél. : 01 46 22 07 73

www.hotel-splendor.com

 

 

Sandrine Alouf

39, rue Vivienne

75002 Paris

www.sandrinealouf.com