Accueil > Rubriques > Hôtels / Restaurants / Spas > Le Cinq Codet

Le Cinq Codet

Le nouveau boutique hôtel.

En fin d’année, il s’est ouvert à Paris un établissement 5 étoiles dans le VIIème arrondissement, à proximité des Invalides. L’hôtel est atypique par la configuration du bâtiment à l’architecture des années 30 et surtout par le concept de l’aménagement intérieur signé par Jean-Philippe Nuel, architecte d’intérieur et designer. Le Cinq Codet***** s’installe en lieu et place d’un central de France Télécom, au 5, rue Codet. La façade constituée de grandes baies vitrées à double hauteur métamorphose le bâtiment en un vaisseau transparent et courbe.

Suite à un concours, Jean-Philippe Nuel est retenu pour cette réalisation. Un climat de confiance s’établit de suite avec le maître d’ouvrage. L’architecte designer a eu toute la liberté pour proposer un thème pour cet hôtel à taille humaine de 67 chambres et se l’approprier totalement.  Pour cette raison et aussi par la forme architecturale du lieu, Jean-Philippe Nuel a pu bousculer les codes de l’hôtellerie voire les casser.

Etant dans un quartier domestique résidentiel, le thème « la domestique sublimée » est paru une évidence. En fait, le fil rouge du concept est de faire un chez soi amélioré. Afin de profiter amplement de tout le potentiel du lieu, on souligne également une domestique artistique avec des collections dont chacun pourrait être l’auteur. L’hôtel fait découvrir environ 400 œuvres d’art. Terminé le classicisme de l’hôtellerie.  Les chambres ne sont pas figées, 29 types de chambres sont conçus. Les espaces sont aménagés pour que chacun puisse en devenir l’acteur et les faire vivre.


Le Cinq Codet a une âme, une modernité cosy intemporelle où il fait bon de vivre. Il nous dévoile le visage du nouveau boutique-hôtel où les expériences sont aisées.  L’architecte designer a su utiliser toutes les particularités du bâtiment. Les grandes hauteurs des couloirs sont un atout pour accentuer le caractère des lieux. Des mezzanines sont créées pour optimiser les surfaces des chambres.


Un patio verdoyant permet à chacun de se retirer de la vie urbaine et de profiter de la sérénité qui s’en dégage.

En entrant, on découvre le lobby plein de plénitude qui conjugue art et littérature. Sous les fenêtres en bandeau, des bibliothèques avec des livres d’art sont mises à disposition pour un moment d’agrément et de lecture. Des desks en monolithes de marbre  font écho aux immenses photographies monumentales de Jean-Pierre Porcher à partir des œuvres de Rodin. D’immenses  abat-jours cubiques impriment le concept de boites objets et trônent dans l’espace.  Un bureau organique de la conciergerie Clés d’Or, des éditions Charles, dessiné par Jean-Philippe Nuel donne le ton de l’établissement.

Un lounge bar a l’ambiance d’un lumineux loft atelier avec pour mobilier des canapés verts et noirs, d’inspiration années 30-40, des tabourets de bar teintés chêne clair et des paravents d’acier percé. Une cheminée donne plus de chaleur aux rendez-vous informels ou sera le petit plus pour déguster après un musée à proximité (Rodin, Invalides, Orsay) un thé.

La salle du petit-déjeuner a également beaucoup de caractère. On y entre comme dans une cuisine avec une table d’hôtes en îlot central où un chef fait devant vous sa cuisine.

Le Cinq Codet possède 4 suites (Dôme, Eiffel, Rodin et Louis Codet) avec terrasse paysagée et vue exceptionnelle sur Paris.

Dans un transat ou dans un jacuzzi privé, entouré de plantes (oliviers de Bohème, menthe, roses, camélias…), le client peut contempler le dôme des Invalides. Dans une autre suite, la Tour Eiffel se dresse entourée des toits, jardins et monuments parisiens.

Dans chaque suite,  l’agencement atypique permet de vivre l’espace à sa façon. La lumière naturelle est omniprésente. Des portes coulissantes permettent de réunir la chambre (au lit king size face au panorama parisien), le salon semblable au loft de collectionneur avec parquet de chêne huilé, le grand canapé et un totem lumineux en laiton patiné bronze habillé de boules de verre soufflé. La salle de bain offre une expérience unique. Elle est face à la terrasse, avec vue sur la capitale. Les matériaux retenus sont des murs en chêne, un carrelage blanc et foncé, des vasques « abat-jours » et une baignoire devant la baie vitrée.


L’ambiance dans l’hôtel est contemporaine et cosy. Les couleurs sont douces et chaudes (chêne naturel, écru et blanc). Elles soulignent les volumes et les courbes du design industriel.

Les hauteurs sous plafond permettent de créer des chambres duplex. Elles sont de petits pieds-à- terre pour que chacun se sente chez soi.

Une banquette d’angle se prolonge dans un escalier flanqué d’une paroi à sommet arrondi percée d’un hublot inspiré d’un paquebot des années 30. La table dessinée par le designer aux formes rondes en verre fumé et en lin résiné est produite par la jeune maison d’éditions Saint-Just. Dans chaque chambre, on retrouve un lustre en forme d’atomes. La banquette remplace le traditionnel porte-valises et les marches de l’escalier deviennent des assises informelles. La porte coulissante en miroir dépoli ouvre sur la salle de bain. Le parquet en trompe-l’œil et ses éléments en bois prolongent l’espace. Le lit voisine avec la baignoire îlot. Les tables de chevet et liseuses métalliques rappellent la touche industrielle. Des photos et des peintures encadrées non fixées aux têtes de lit, sont posées à même le sol.

Un espace bien-être, coiffé d’une lampe cylindrique et agrémenté d’une chaise à balancelle, encerclé de bambou, abrite un  jacuzzi. A côté, une cabine double et un hammam mixtes et une tisanerie sont mis à la disposition de tous les clients. Une salle de fitness est également proposée.


La décoration est simple mais le jeu des volumes et de la lumière redonnent la qualité au lieu.

Les hôtels de demain seront une synthèse entre l’architecture et la décoration intérieure. La nouvelle architecture sera issue d’une recherche sur les volumes et les échelles …  Elle cassera les codes de l’hôtellerie malgré les identités des chaînes. Les lieux seront de plus en plus modulables pour les vivre de façons différentes. Le Cinq Codet laisse entrevoir celle-ci en incarnant d’ores et déjà le nouveau type de boutique hôtel.



________________

Cinq Codet

5, rue Louis Codet

75007 Paris
Tél.: 01 53 85 15 60

www.le5codet.com

 

Agence Nuel

9, boulevard de la Marne

94130 Nogent-sur-Marne

www.jeanphilippenuel.com