Accueil > Blog > C!PRINT Lyon 2018

C!PRINT LYON 2018

Posté par Nda le 19/02/2018

NOUVELLE PROGRESSION POUR LE SALON

Le salon de la communication visuelle et des industries graphiques a réuni 13 706 visiteurs lors de sa sixième édition qui s’est tenue les 6, 7 et 8 février de (...)

 

Le salon de la communication visuelle et des industries graphiques a réuni 13 706 visiteurs lors de sa sixième édition qui s’est tenue les 6, 7 et 8 février derniers. Soit une progression de 4,17 % par rapport à l’année dernière.

 

La stratégie d’ouverture engagée par 656 Editions, l’organisateur du salon, a porté ses fruits, avec un nombre croissant de visiteurs issus de la filière graphique et du secteur de l’enseigne et de la signalétique. Plus grand salon national du secteur, C!Print Lyon s’impose comme un rendez-vous incontournable pour le marché.

 

LE MARCHÉ DE LA COMMUNICATION VISUELLE ET DES INDUSTRIES GRAPHIQUES A DÉMARRÉ 2018 AVEC LE SOURIRE. 

Plus de 250 exposants, des mises en scène innovantes, des stands ultra  créatifs, un programme de conférences dédié aux grands enjeux du marché, des workshops divers et variés, des visites guidées thématiques, un chargé des réseaux sociaux itinérant, un business bar en libre-accès... Les professionnels des industries graphiques ont trouvé au C!Print un rendez-vous à la hauteur de leurs attentes.

 

Les 6, 7 et 8 février derniers, le salon leader français a réuni 13 706 visiteurs, soit une progression de 4,17 % par rapport à l’année dernière. La stratégie d’ouverture engagée par 656 Editions a porté ses fruits, avec un nombre croissant de visiteurs issus de la filière graphique et du secteur de l’enseigne et de la signalétique.

 

UNE STRATÉGIE D’OUVERTURE ET DE TRANSVERSALITÉ ENRICHIE AVEC LE NOUVEL ESPACE C!SIGN

Une des grandes nouveautés de cette année a été la création d’un espace dédié à la communication extérieure : le C!Sign.

 

Trente acteurs-phares du marché de la communication lumineuse, de l’enseigne et de l’affichage ont participé à l’événement. Des workshops didactiques et des démonstrations en live ont été organisés.

 

Le Syndicat National de l’Enseigne et de la Signalétique, le SYNAFEL, partenaire de l’espace, a animé une conférence sur les enjeux du marché en 2018 et annoncé en avant-première sur le salon, par la voix de son président, Patrick Floren, les nommés de son concours des ICONA D’OR, dont 656 Editions est partenaire.

 

UN RENDEZ-VOUS IMPORTANT POUR LA FILIÈRE GRAPHIQUE, CONSTRUIT MAIN DANS LA MAIN AVEC LES GRANDES ASSOCIATIONS PROFESSIONNELLES

Cette année, le salon a renforcé sa politique de partenariat avec les grandes associations professionnelles du secteur, dont la FrenchPrint avec l’UNIIC, le SIPG, le SIN, le GMI, Fespa France et Impriclub, confortant ainsi son  statut de rendez-vous important pour le secteur de la filière graphique.

 

Le constructeur Konica Minolta s’est déclaré ravi de sa participation au salon et a profité de l’événement pour officialiser la vente de sa nouvelle KM-1 au spécialiste français du web-to-print Realisaprint.com. Engagé dans une démarche également transversale, Canon a proposé une offre élargie adaptée aux demandes des imprimeurs de labeur qui souhaitent se diversifier dans l’impression numérique.

Autre exposant important pour la filière graphique, Riso était également présent.

 

UN SALON POUR S’INSPIRER, APPRENDRE, COMPRENDRE… ET DÉVELOPPER SON ACTIVITÉ

C’est la marque de fabrique du C!Print : son offre de contenus, qui, une nouvelle fois cette année, a été extrêmement riche. Pendant 3 jours, chacun a pu s’immerger dans l’innovation technologique et trouver de nouvelles idées pour développer son activité.

 

Sur les espaces « Plug & Play » du salon, plus d’une centaine d’applications innovantes ont été mises en scène. Des démonstrations de pose en live sur du mobilier, une voiture mais aussi des créations imprimées en 3D par Massivit ont rythmé chaque journée.

 

Près de 15 marques de matériel d’impression sur vêtement ou sur objet ont mis en avant leurs dernières solutions en impression numérique directe, en gravure et en broderie. Chacun a pu venir y puiser l’inspiration et tester ses propres créations, et repartir avec le produit fini, grâce à la solution de personnalisation en ligne de la société Configurateur Visuel. Un programme de contenu technique était également associé à chaque atelier sur un espace « Workshop », avec toutes les heures, des rendez-vous dédiés aux techniques de marquage.

 

DES CONFÉRENCES POUR MIEUX APPRÉHENDER LES DERNIÈRES TENDANCES DES MARCHÉS

Comme chaque année, un programme de conférences dédié aux grands enjeux du secteur a été proposé sur l’espace central du salon.

 

L’expert et consultant François Martin a piloté différentes rencontres autour des nouvelles dynamiques du print, de l’importance des réseaux et des plateformes, et des enjeux de l’impression textile. L’imprimé connecté et l’électronique imprimée, le marché de l’impression 3D, l’impression 4.0 et les nouveaux marchés de la décoration imprimée ont également été à l’ordre du jour.

 

Au total, une cinquantaine d’experts se sont ainsi exprimés sur le plateau du C!Print pendant ces trois jours.

 

 

PARMI LES TENDANCES À RETENIR :

 

LE PRINT BASHING EST TERMINÉ

L’évolution des techniques d’impression qui permettent d’imprimer quasiment tous les supports a multiplié le champ des possibles. À suivre de près : les fonctionnalités associées aux nouveaux médias qui sont la clef de l’innovation de demain.

 

LA GUERRE PRINT/DIGITAL N’AURA PAS LIEU

Tous les acteurs mentionnent le print et le on-line comme les deux facettes d’une même pièce. Du livre au packaging en passant par les brochures, tout fait désormais partie de l’IoT (Internet of Things).

 

L’IMPRESSION EN LIGNE DEVIENT UN ALLIÉ POUR OPTIMISER SA PRODUCTION

Message aux imprimeurs, ne voyez pas l’impression en ligne comme négative mais comme une opportunité pour vendre du service et du conseil et optimiser sa  production. Sous-traiter est efficace : toutes les industries le font. Et le print ne sera pas une exception.

 

LE PRINT A UN FUTUR S’IL NOUS EMBALLE AU PROPRE COMME AU FIGURÉ

Les imprimeurs ont enfin accès à des solutions d’enrichissement et d’ennoblissement performantes et industrialisables, avec des solutions simples à mettre en œuvre. Penser valeur ajoutée : voilà la clef.

 

LES MARCHÉS TEXTILE FONT LEUR RÉVOLUTION NUMÉRIQUE

Du tee-shirt promotionnel à la signalétique en passant par la décoration et la production de textile pour la confection, l’impression textile est partout. Le marché est en transformation et la croissance du numérique forte. Les solutions sont enfin abordables et de très bonne qualité.

 

PACKAGING : LA VRAIE RÉVOLUTION EST POUR 2018

L’impression numérique change la donne. Entrée via l’étiquette, la transformation touche maintenant l’impression flexible, le carton plat et le carton ondulé. Les industriels s’équipent. Et les modèles changent.

 

Les ambitions de C!PRINT étaient claires : « mettre le print dans tous ses états ». Mission accomplie  !!!!

 

 

RENDEZ-VOUS L’ANNÉE PROCHAINE :

5-6-7 FÉVRIER 2019 I LYON


 www.salon-print.com.

 

 

 

Pièces jointes :

Classé dans : Pile et Face : Salons - Evènements

C!PRINT 2019

Posté par Nda le 13/12/2018

5, 6, 7 Février à Lyon

C!PRINT

Le plus grand rendez-vous de l’année pour les industries graphiques ouvrira ses portes, pour trois jours, le 5 février prochain, au parc Eurexpo de Lyon (...)

C!PRINT

Le plus grand rendez-vous de l’année pour les industries graphiques ouvrira ses portes, pour trois jours, le 5 février prochain, au parc Eurexpo de Lyon.

 

Le salon accueille cette année plus de 250 exposants venus du monde de l’impression numérique grand format, de l’enseigne, du graphique, de la finition, dumédia, de l’impression textile ou encore dumarquage. De grands noms du marché de l'impression numérique et du grand format, sont exposants (Roland DG, HP,Mimaki, Agfa Graphics, swissQprint, Epson, Fujifilm, Canon, Esko, Hexis, Antalis, Avery, 3M, etc.), ainsi que tous  les grands distributeurs dusecteur. Konica Minolta, Xerox, Riso, Ricoh, Inapa, Duplo, Canonet Oki seront présents sur l’édition 2019.

 

L'espace C!Sign dédié à la communication visuelle, à l'enseigne et à la communication extérieure monte en puissance.Une trentaine d’acteurs-phares du marché de la communication lumineuse, de l’enseigne et de l’affichage est attendue. On peut d’ores et déjà citer les noms de YAKI, KALISIGN, DOMINO SIGN, AUTOMATIC LETTER BENDER, WINLIGHT, MÉCANUMÉRIC, etc. 

 

Parmi les nouveaux exposants de cet espace,on retrouve les sociétés BALTLED, VERSO CNC, E-INOX-ACRYLED ou encore MATEL.

 

Pour sa 7e édition, C!Print accueille 46 nouveaux exposants en 2019.

 

Le salon attend industriels, annonceurs et professionnels du print.

Les industrielsviennent sur C!Print pour faire du sourcing dematériel dans le  but d’intégrer des unités de production. Les professionnels du print sont làpour rencontrer leurs partenaires, découvrir de nouvelles solutions et prendre le pouls du marché.  Les marques viennent pour comprendre lesnouveaux usages et découvrir les  solutions techniques qui permettront d’yrépondre.

 

7 univers

Communication visuelle et sign

Personnalisation Objet Textile

Packaging et PLV

Impression numérique et personnalisation

Décoration et agencement

Impression industrielle

Impression et production textile

 

Pour chacun de ces univers, un parcours thématique sera proposé sous forme de visite guidée.

 

La session 2019 s'annonce riche et attractive ... A ne pas râter.

 

https://salon-cprint.com/
Pièces jointes :

Classé dans : Evènements à  ne pas manquer

MATERIAUX ET DESIGN CHEZ INTERFACE

Posté par Nda le 12/12/2018

ENTRETIEN AVEC UNE DESIGNER PRODUIT DE LA MAISON

Entretien avec Kari Pei, designer produit :

Anecdote restée célèbre, Louis Kahn avait conseillé à ses étudiants d’interroger leurs matériaux pour trouver l’ins (...)

Entretien avec Kari Pei, designer produit :

 

Anecdote restée célèbre, Louis Kahn avait conseillé à ses étudiants d’interroger leurs matériaux pour trouver l’inspiration. L’architecte moderne leur donnait son conseil sous forme de dialogue imaginaire : « Vous dites à une brique « Que veux-tu, brique ? » Et la brique vous répond « J’aimerais une arche. » Puis vous dites à la brique « Écoute, moi aussi j’en aimerais une, mais les arches sont chères et je peux utiliser un linteau en béton. » Vous lui dites ensuite : « Qu’en penses-tu, brique ? » La brique vous répond « J’aimerais une arche. » »

 

La citation de Kahn est devenue un moyen d’évoquer l’honnêteté dans le choix des matériaux. Il faisait là référence à l’importance de l’harmonie entre les lignes d’un bâtiment et le caractère inhérent des matériaux choisis, mais au cours de sa carrière, Kari Pei, designer produit monde d’Interface, a constaté que certains échantillonneurs appliquaient ce principe à autre chose. Ils recherchent l’honnêteté dans leur travail, en évitant les matériaux qui imitent d’autres matériaux.

Alors quand Interface a lancé les LVT début 2017, Kari a réalisé qu’elle devait mettre en place deux stratégies. Elle devait d’une part constituer un inventaire de « revêtements classiques » : des dalles imitation bois et pierre, que de nombreux designers verraient comme des alternatives moins coûteuses et plus performantes aux planches en bois et au béton poli. Mais Kari s’est dit qu’elle devait également concevoir des motifs LVT qui satisferaient ceux qui recherchent l’honnêteté. « Il faut proposer une dalle qui ne ressemble à rien d’autre », a indiqué la designer, qui vient juste de terminer la collection de LVT Drawn Lines™ .

 

 

Kari a commencé à définir un concept de LVT Interface alternatif dans deux précédentes collections internationales. « Avec Boundary Metallics™ par exemple, nous voulions proposer quelque chose qui ait un aspect naturel sans ressembler à du bois, du ciment ou de la pierre », et le résultat ressemblait au sol superbement désordonné d’un studio d’artiste. Et pour Studio Set™, Kari a atténué le contraste des couleurs pour les cylindres d’impression des motifs effet bois, de sorte que ces dalles semblent présenter un motif naturel léger recouvert d’une subtile couche de couleur. « Quand vous créez un type de produit, quel qu’il soit, vous souhaitez qu’une sorte de lien émotionnel se crée entre les gens et lui », précise la designer à propos du développement de produit. « Qu’il s’agisse d’une brosse à dents, d’une chaise ou d’un revêtement de sol, vous voulez qu’ils ressentent quelque chose. »

 

 

Kari a conçu Drawn Lines en réaction à une autre imitation très utilisée : les textures rappelant des tissus. Même si les lignes de la nouvelle collection sont plus ostensiblement géométriques que la trame du tissu, Kari a modifié les cylindres d’impression de sorte que les « lignes fines s’estompent différemment sur chaque rouleau, afin de créer du dynamisme et de la douceur, et de donner de la profondeur à la surface. » Grâce à ce dégradé, Drawn Lines se démarque nettement des simples imitations de tissu, ajoute Kari, car cela « se comporte comme du ciment, mais sans l’imiter. »

 

 

 

Le design de Drawn Lines présente aussi un intérêt fonctionnel, étant donné que les motifs peuvent habilement masquer les éventuelles éraflures, et Kari s’enthousiasme à l’idée de voir comment la collection va être utilisée dans les espaces à forte fréquentation tels que les intérieurs d’établissements scolaires, où, d’après l’étude publiée dans Building and the Environment, un design de bâtiment exceptionnel a un impact de 25 % sur le potentiel scolaire des élèves. De plus, elle sait que les LVT trouveront leur place dans la gamme d’Interface, car les nouvelles dalles disposent du même dispositif acoustique intégré Sound Choice que les autres produits LVT et ne nécessitent pas d’éléments de raccord. Elles peuvent ainsi être parfaitement combinées avec les dalles de moquette Interface. « Nous avons conçu les LVT en veillant à leur combinabilité, afin de rendre l’agencement et l’installation bien plus faciles. »

 

www.interface.com

 

Pièces jointes :

Kari Pei

Classé dans : Matériaux

FERMOB CREATEUR DE SENSATIONS

Posté par Nda le 12/12/2018

LUMINAIRE MOOON !

Les espaces extérieurs sont devenus de véritables pièces de vie.On en prend soin et  on soigne  leur aménagement pour les rendre plaisants et conviviaux.

Sur no (...)

Les espaces extérieurs sont devenus de véritables pièces de vie.On en prend soin et  on soigne  leur aménagement pour les rendre plaisants et conviviaux.

Sur nos terrasses et dans nos jardins, on a envie de belles tables pratiques et de jolies chaises, on veut du confort, de la couleur et de la joie de vivre !

 

Fabricant de mobiliers en métal et créateur de la couleur au jardin, Fermob est devenu un expert dans l’aménagement des espaces extérieurs; une expertise qui s’affirme aussi dans les lieux publics et les parcs urbains. Ses collections s’affichent de NewYork(TimesSquare,BryantPark…) à Tokyo (Marunouchi Street), et sont mises en scène chez plus de 1200partenaires à travers le monde et dans18 boutiques à enseigne Fermob, de Lisbonne à Pékin,en passant par CologneMoscou ou Paris.

Le succès de la marque française repose notamment sur 3 piliers: le savoir-faire dans le travail des matières, la collaboration avec des designers de renoms ou en devenir, la création d’un nuancier métal de 24 coloris.

 

Chaque année,de nouvelles collections. Chaque saison,de nouvelles couleurs.

Depuis 30 ans, Fermob cultive avec les designers une relation privilégiée, avec cette en vie partagée de surprendre et de charmer. Ce sont surtout des relations humaines,  qui forment la légende et racontent une histoire.

 

C’est aussi en imaginant de nouvelles plateformes produits que Fermob a renforcé saposition d’acteur incontournable. D’abord en lançant plusieurs gammes d’accessoires déco (coussins, plateaux,…) puis en créant des luminaires extérieurs qui respectent les codes de la marque : design,originalité,fonctionnalité.

 

Les mobiliers sont bien plus quedes objets, les lampes font mieux qu’éclairer; on se sent bien dehors, on aime ce que l’on voit et ce que l’on vit. Fermob enchante les terrasses et les jardins, avec ce supplément d’âme qui en fait une marque…sensationnelle.

 

LAMPE H 134 - MOOON !

Design Tristan Lohner

 

Le designer Tristan Lohner s’est inspiré des lampadaires urbains du 19°siècle pour dessiner Mooon !

Une revisite stylée et contemporaine, d’abord juchée sur une structure aluminium avec une hauteur de 40 cm.

Cette audacieuse famille s’agrandit aujourd’hui. 134 cm au garrot et une ligne élancée, cette innovation Fermob s’invite sur nos terrasses pour éclairer un espace lounge ou se juche près d’un sofa, comme une liseuse.

Mooon! est la1 ère grande lampe sans fil OUT (& IN) du marché.

 

Derrière une apparente sobriété côté design, un concentré de technologies :

2 températures de lumière (blanc chaud 3000K°et blanc froid 6000 K°) disponibles chacune en 2 intensités(100% et 50%).On peut utiliser Mooon! sur sa terrasse ou au fond du jardin en toute autonomie (6 à 14heures) ou à l’infini, près du canapé, sur son socle de recharge. L’innovation, c’est aussi de la technologie embarquée avec le Bluetooth pour changer d’ambiance à distance viason smartphone.

Pièces jointes :

Classé dans : Brèves

NOUVEAUTES PORCELANOSA

Posté par Nda le 11/12/2018

Le revêtement Linkfloor pour sols et murs

La gamme linkfloor propose des revêtements de sols et murs en vynile. Idéaux pour la rénovation, les lieux ouverts au grand public tels que les hôtels. Elle se (...)

La gamme linkfloor propose des revêtements de sols et murs en vynile. Idéaux pour la rénovation, les lieux ouverts au grand public tels que les hôtels. Elle se compose des collections CONTRACT qui imite le tissu tressé et les collections imitation bois.

 

COLLECTION CONTRACT

Tissu en vinyl. Imitation de matériau textile tressé haute résistance. Garantie 15 ans. 9 coloris : Graphite, Steel, Diamond, Titanium, Zinc, Sand, Cotton, Gravel, Clay.

 

Existe en 5 séries :

CONTRACT : Format 30,3x91,3cm. Prix* : 105,79€ le m2

ROLL CONTRACT : Format enroulé de 2x10m. Prix* : 85,47€ lem2

WALL CONTRACT : Idéal pour les parements verticaux, plafonds et meubles. Format 1x30m. Prix* : 69,10€ le m2 WALL CONTRACT CUSTOM : Image personnalisée par impression numérique. Format 0,98x3m. Prix sur demande LOOSE LAY CONTRACT : Dalle de 50x50cm. Prix* : 102,54€ lem2.

 

 

COLLECTION IMITATION BOIS

Matériau vinylique effet bois, facile à poser et extrêmement résistant à l’eau, il convient aux zones humides telles que les salles de bains et les cuisines.

 

3 collections :

HOTEL AIR : 11 coloris (Walnut, Ash, Earth, Mist, Silver, Maple, Saw Grey, Clay, Décapé, Saw Natural, Saw Black). Nouveaux coloris : Saw Grey, Saw Black, Saw Natural, Clay, Décapé

Format : 17,78x121,92cm. Prix* : 69,09€ le m2

 

OAK : 4 coloris (Dark, Natural, Grey, White). Format 30,5x123cm. Prix* : 145,93€ le m2 EMPIRE : 4 coloris (Brown, Cream, Light Grey, Tan). Format 22,8x180cm. Prix* : 80,41€ le m2.

 

La sécurité et la durabilité du raccord entre les planches,constituent les principales caractéristiques de ce système facile à poser,qui garantit l’élimination de fentes entre les planches tout au long de la vie du revêtement de sol. La pression excercée entre les planches, renforce leur assemblage et empêche toute erreur depose.

 

* Prix public constaté TTC

Pièces jointes :

Ambiance ContractImitation Bois Empire BrownCollection Imitation Bois Hôtel Air

Classé dans : Matériaux